logo_histo_Karin    L’Histoire de La Voï !!!

 

L’idée a germé en papotant…!!!

 

Comment créer des moments de convivialité afin que les nombreux cercles déjà existants sur Valensole se croisent, se rencontrent, partagent ?

 

Alors, on s’est lancés et on a organisé, comme ça, une première soirée chez Karin et Ben Châa : chansons, solo de clown « La Vie en Rose » joué par Christine, les films de Meya, le Violoncelle de Maya, des impros avec Pierre Giraud… On était une trentaine a partagé ce moment chaleureux et bienveillant. Une réussite !

 

Puis il y a eu ces drames humains (attentat de Charlie Hebdo) causés par la division, l’exclusion, les manques de solidarité, de bienveillance et tant de choses qui nous échappent…

Enfin, nous avons vu  les films documentaires « En quête de sens » et « Demain », et là, à la fin de la séance, le petit groupe de Valensolais présents s’est regardé et s’est dit :

 » qu’est-ce qu’on fait, on y va ? Nous aussi, on fait quelque chose ?  »

 

Et on l’a fait : une première réunion le 11 mars avec nos connaissances proches, juste pour voir si cette idée de faire « quelque chose » trouvait un écho, repondait à un besoin, à une envie de collectif.

Nous étions une vingtaine, des jeunes, des moins jeunes, des Valensolais , « des valeurs ajoutées » au village depuis peu ou depuis longtemps.

 

Et les idées ont fusé :

  • Ateliers de plomberie, mécanique, informatique, broderie, massage…
  • Partage de talents, de savoirs
  • Réseau d’échange de services
  • Chantiers collectifs
  • Soirées Kino, contes, concerts, jeux vidéo, jeux de société …
  • Zones de gratuité sur le marché ou ailleurs
  • Coin pour les enfants et leur parents
  • Livres
  • Flashmobs
  • Développer un système de mise en relation ( blog, site)
  • Planter des graines, créer des bacs où planter à l’image des « Incroyables comestibles »

 

Une question s’est alors posée : comment mettre tout ça en route ?

Quelqu’un a proposé de prendre le temps de « rêver » notre projet, nos envies, avant de trop structurer..et nous avons pris ce temps là !

 

Au final, nous nous sommes dit que dans un premier temps ce serait plus facile de trouver une association qui accueille et parainne le projet, puis voir ensuite !

Nous avons tout de suite penser au « Colibricole » car ce projet semble bien correspondre aux valeurs de cette association.

 

Et depuis, on ne s’est plus arrêté : réunions après réunions, nous avons travaillé pour enfin fêter l’inauguration de « La Voï  » le 18 novembre 2016.

Mais, « La Voï  » kesako ? En provençal, ça veut dire la volonté d’agir, l’ardeur, l’énergie, la vaillance, l’entrain, le courage, la vigueur, la santé….Et son plus grand souhait, cest de faire « ensemble » et que chacun soit créateur et acteur de la construction de ce projet, ouvert à toutes et à tous, fondé sur des valeurs d’humanisme, de tolérance, de fraternité et de respect du vivant.

 

 

ChristineG, Karin, ChristineCV, anne, Laure, Cécile, Noukou, Florence, Diane, Yann, Jean-Marie, Tad et tous ceux qui nous ont soutenus.