Compte rendu – réunion du 29/04/16

Ce Vendredi à Valensole…

Avant l’arrivée des 25 personnes qui se sont réunies pour réfléchir ensemble autour de la création d’un lieu associatif convivial et chaleureux et de la mise en place d’actions collectives, 3 questions ont été notées aux tableaux et des feuilles ont été préparées pour que chacun puisse y répondre :

– que vous voudriez-vous trouvez dans ce lieu ?
– quelles actions organiser « hors les murs » ?
– en quoi aimeriez-vous participer ?

Christine et Karin ont rappelé en début de réunion, leurs discussions et leur désir commun de créer un lieu et de réunir un collectif pour la réalisation de ce projet, qu’une première rencontre a eu lieu avec un petit groupe en mars dernier, pour voir si cette idée faisait écho dans le village et d’ l’organisation de cette soirée pour ouvrir, élargir à d’autres personnes, d’autres associations….

Christine et Karin expliquent qu’au début du mois, elles ont proposé à Morgane Verbe, représentante du Colibricole, d’accueillir ce projet et d’aider à son développement, dans la mesure où il correspond aux objectifs et aux valeurs de cette association.

Morgane ayant accepté, elle est présente  pour co-animer ce temps d’échange.

Christine a évoqué les lieux de la région qui existent déjà et qu’elle et Anne ont visité ; le café associatif de « Monjustin » et celui d’Aups, « le petit grain », dont le dynamisme est très communicatif.

Très vite des réticences ont émergé sur le terme « café » ou « troquet »,

d’une part parce qu’il existe déjà des cafés à Valensole et d’autre part parce que cela impliquerait un engagement commercial. L’idée étant que chacun apporte thé, café, sirop ou autre pour être partagé et pour tenter de sortir de la logique commerciale.

Nous avons fait un cercle avec les personnes présentes et chacun et chacune s’est présenté pour exprimer ce qui l’intéresse dans ce projet, ce qu’il y recherche, ce qu’il peut y proposer, y apporter !

Beaucoup d’idées ont foisonné.

En résumé :

Un lieu convivial, alternatif, intergénérationnel où l’on serait accueilli avec tolérance et bienveillance pour :

  • être ensemble, partager un thé, un café, se rencontrer, manger ensemble, échanger.
  • s’apporter des idées originales, regarder les choses différemment, faire évoluer nos consciences.
  • rassembler des infos (rando, co-voiturage…)
  • créer la possibilité de faire se rencontrer et mieux se connaître les associations existantes, permettre des actions coordonnées
  • organiser des concerts, des expos, des soirées contes, des soirées jeux, des soirées philosophiques avec un thème.
  • Organiser des ateliers/discussions autour de certains thèmes (écologie, maison solaire… Luc est prêt à mettre à disposition un grand nombre de revues sur les thèmes de l’environnement, comme « la maison écologique »…)
  • refaire du lien, partager des savoirs faire, des compétences, apprendre ensemble. Cécile, grande férue des cabanons, peut partager ses savoirs faire concernant les peintures écolos, enduis etc
  • organiser des ateliers pour apprendre à coudre, des soirées tricots et des ateliers créatifs…
  • des ateliers cuisine autour d’une thématique

Mettre en place une gratuiterie sur le marché une fois par mois qui en même temps permettrait de communiquer, de faire connaître le projet.

Développer le blog déjà créé par Corinne, des outils informatiques de communication permettant une mise en réseau, un site collaboratif, sans négliger les autres façons de communiquer (panneaux d’affichage, affiches.. )

Faire pousser des plantes, créer des jardins, des jardins partagés, échanger des savoirs faire dans ce domaine..Andréa s’est lancée et cherche un peu d’aide.

Mutualisation de matériel de jardinage. Certains sur le village ont déjà commencé à le faire et aimerait développer.

.

Un lieu comme sur le marché mais avec un toit !

Nous avons évoqué la réhabilitations de ces cabanons pour en faire un lieu d’accueil (trop petit pour notre projet), d’entreposage des objets « non-donnés » de la zone de gratuité, des refuges de passage….

Carole cherche un lieu pour créer sur le village du coworking, un espace où des travailleurs indépendants pourraient travailler ensemble et pas chacun dans son coin, mettre du matériel en commun et pense que ce lieu pourrait peut être compatible avec celui du projet.

Nous nous sommes dit qu’avant d’avoir « notre » lieu, nous pouvons déjà mettre en place des actions à courts termes, commencer des échanges, organiser les gratuiteries sur le marché.

La Mairie met à disposition des salles à la Maison des Associations que nous pourront utiliser dans un premier temps et une fois le projet plus élaboré, nous pourrons réfléchir à d’autres lieux, comme la salle de l’ancien cyberespace, par exemple.

Maintenant y’a plus qu’à..

  • d’ici le mois de juin, organiser une assemblée générale extraordinaire du Colibricole, élire un nouveau bureau, créer un conseil d’administration y accueillir de nouveaux adhérents !
  • se réunir une fois par semaine à la Maison des Associations pour élaborer plus précisément le projet, organiser des commissions de travail, des réunions à thèmes……

La prochaine fois c’est le vendredi 6 mai à 18h !

N’étant pas encore pro dans l’animation de réunion, nous ne l’avons pas clôturer par un mot de la fin !

Alors voilà !

A bientôt

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.