Coworking

Bonjour,
Je voudrais apporter un peu plus d’information sur cette pratique du coworking. L’espace de coworking permet effectivement à des travailleurs indépendants d’avoir un espace de travail mais pas que. Ce qui le rend différent de bureaux partagés c’est qu’il est ouvert aux salariés, aux entreprises, aux associations. Il permet de mutualiser le matériel, les pratiques professionnelles, d’élaborer des projets communs, de lutter contre les inégalités liés aux numériques par des accompagnements et des formations. Il permet de défendre le statut d’indépendant, de favoriser l’entreprenariat, d’apporter des conseils, de donner de la valeur au travail.
« Carole pense que ce lieu pourrait peut être être compatible » … ça fait beaucoup de conditionnel mais ne venant pas de ma part. Je suis effectivement certaine que ce projet est compatible avec le projet du Colibricole si chacun s’engage bien à créer un lieu ouvert, différent d’une association « classique », intergénérationnel, sans étiquette.
Les espaces de coworking associés à d’autres projets s’appellent des tiers lieux. J’en ai fréquenté quelques uns avec des fonctionnements juridiques différents (société, association, collectif). Je vous fais passer des liens si vous avez le temps pour la lecture, avec cette première phrase que j’aime bien « un tiers lieu ne se définit pas par ce que l’on en dit mais ce que l’on en fait ». Ce que j’aime dans ces lieux, c’est que généralement ils associent la convivialité et la confiance avec le travail, l’organisation, la communication.
https://vimeo.com/84773714
http://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.